Van Morrison – 2009

“La seule chose que j’aime, c’est la musique. Le reste, c’est de la merde absolue”
Posts tagged "Les inrockuptibles"
Back on top

Back on top

On pourrait aborder Back on top par la face encyclopédique : créateur d'un instant-hit incunable (Gloria), d'un chef-d'oeuvre absolu (Astral weeks) et d'une foultitude d'albums superbes, Van Morrison n'a jamais déçu. Jamais.
What's wrong with this picture

What’s wrong with this picture

Le retour du gros binoclard bougon. Son génie exige la parole.
Best of

Best of

Ce petit gros à moitié chauve, s’il a plus d’allure que Phil Colins, séduit rarement les teenagers.
Hymns to the silence

Hymns to the silence

Retour aux sources, dans la grisaille de Hyndford Street, a l’est de Belfast.
The Healing Game

The Healing Game

Accroché à ses obsessions, Van Morrison continue de racler le fond de son être sans le moindre signe d'essoufflement.
Days like this

Days like this

Jeune marié, l'irascible Van Morrison s'interdit pourtant toute sérénité: l'orage menace l'apparente quiétude de Days like this.
Sur le Rock (François Gorin)

Sur le Rock (François Gorin)

En 1990, paraît ce livre de réflexions sur le rock, les disques qui marquent, le temps qui passe, le livre de notre vie en quelque sorte. Ecrit par un ancien journaliste de Rock&Folk, le livre devient vite une référence. Il est articulé autour de neuf « livres » consacrés chacun à un artiste majeur : le livre...

Rock critiques

Quelques infos sur les critiques rock qui ont régulièrement soutenu Van dans la presse musicale française. Merci à eux ! GORIN, François A Rock & Folk (1980-1985), au Matin de Paris (1983-1981), puis à L’événement et aux Irockuptibles, François Gorin écrit très élégamment et pertinemment Sur le Rock (Lieu commun, 1990, son maître ouvrage, deux...
L'hommage des pairs

L’hommage des pairs

Nick CAVE J’ai un coeur de discothèque, un ensemble d’albums que j’écoute régulièrement depuis une dizaine d’années : des disques et des artistes fondamentaux pour moi, qui m’accompagneront toute ma vie. Je sais que j’achèterai toujours les yeux fermés le dernier Neil Young, le dernier Cohen, le dernier Dylan, le dernier John Lee Hooker, le...
UA-19389343-1