Je suis pas loin de penser que Van n’a jamais si bien chanté que dans les années 80 et le début des 90′s. Peut-être cette période correspond t-elle à une forme de maturité artistique dont “No Guru, no method, no teacher” est l’une des pierres angulaires. Tout ici évoque la sérénité. Le chant, on l’a compris, est magnifique. Les arrangements sont un modèle de raffinement, baignés de choeurs suaves et de cuivres discrets. Il manque juste peut-être a grande chanson qui propulserait ce disque dans les indispensables. Mais pour l’ambiance magique ici posée de bout en bout, il serait dommage de passer à côté.