Superstar du début des 80’s , Kevin Rowland a repris Van, Jackie Wilson Said. A la même époque, il faisait jouer And it Stoned me (une des plus belles chansons du monde) en ouverture de ses concerts. Il partage avec Van une origine irlandaise et une fascination pour les musiques noires américaines (plus soul que blues chez Rowland). Malheureusement, après un début de carrière tonitruant (succès mondial pour Too-Rye-ae), la suite de sa trajectoire fut beaucoup plus erratique. Il a même connu une longue éclipse de la fin des années 80 au milieu des années 90. Ce retrait coincide avec le cinglant échec commercial et critique de son chef d’oeuvre « Don’t stand me down« , pourtant un des plus grands disques de « Blue eyed soul » jamais enregistrés. Ce disque à été réédité en 1996 par le défunt label Création et il reste le plus morrisonien de toute la discographie de Rowland. Lors de sa réédition, Christophe Conte dans les inrockuptibles en parlait ainsi : « Honteusement sous-estimé, le troisième album des Dexy’s rouvrait, après Van Morrison, l’axe Dublin-Memphis…« . Il a depuis adopté une posture de crooner qui lui va moins bien et qui ne nous convaint guère : dernier album assez moyen paru en 1997. On attend dès lors de ces nouvelles en espérant un recentrage sur ses racines. On peut toujours rêver.

En juillet 2011, les Dexy’s Midnight Runners chroniquaient avec enthousiasme leur retour en studio. Le leader Kevin Rowland avait alors en tête de mettre au point le premier album studio de son célèbre groupe depuis la parution de Don’t Stand Me Down en 1985. Eh ben voilà, c’est fait. Le disque s’appelle One Day I’m Going To Soar, il paraîtra le 4 juin 2012, et le premier extrait fichtrement soyeux Nowhere Is Home est en écoute ci-dessous.

Le LP est crédité au nom des seuls Dexys, la nouvelle mouture de la formation comprenant selon le NME : Kevin Rowland, Mick Talbot, Pete Williams, Jim Paterson et les nouvelles recrues Neil Hubbard, Tim Cansfield, Madeleine Hyland, Lucy Morgan et Ben Trigg.

01. Now
02. Lost
03. Me
04. She Got A Wiggle
05. You
06. Thinking Of You
07. I’m Always Going To Love You
08. Incapable Of Love
09. Nowhere Is Home
10. Free
11. It’s OK John Joe

Ecouter Kevin Rowland sur Deezer

Interview de Kevin Rowland dans les inrocks (1999)