cover

Duets: Re-working The Catalogue

Le nouvel album de Van, le 35ème,  est un disque de duos autour de reprises de ses chansons pas forcément les plus connues. Et il est très bon ! Ca fait même longtemps que l’on n’avait pas connu en pareille forme. Les collaborations ont démarré en 2013 (voir la version de « Some peace of mind » avec le regretté Bobby Womack) et dégagent une cohésion très étonnante pour un disque intégralement constitué de duos avec des personnalités parfois très dissemblables. C’est pourtant bien à un nouvel album de Van the Man auquel nous avons droit. Les invités, chacun à sa manière, rendent un hommage empreint d’humilité à l’oeuvre de notre irlandais bougon et se fondent dans sa musique. Il suffit par exemple d’écouter Mickey Hucknall de Simply Red se couler dans le sillage du maître sur le très beau « Streets of Arklow » issu de l’album Veedon Fleece (1974). Le choix des chansons retenues peut paraître surprenant. Pas de classiques, de hits, mais des chansons, pour la plupart superbes, qui constituent le fond de l’oeuvre morrisonienne. On sent que Van a voulu donner un coup de projecteur sur certaines de ces chansons peut-être parce ce qu’il juge qu’elles n’avaient pas obtenu la notoriété méritée au moment de leur sortie. Au final, on trouve pas mal de chansons récentes et beaucoup aussi issues de ses albums des années 90 (une de ses meilleures périodes indéniablement). Il fallait ainsi aller rechercher le magnifique « Carrying a Torch », joyau du très bon Hymns to the silence de 1991, ici remis à l’honneur dans une belle version avec Clare Teal qui n’égale cependant pas l’original.

Puisque dans ce genre d’exercices, il faut distinguer un palmarès, mon choix, après les premières écoutes, se portera sur les collaborations avec Mavis Staples, PJ Proby, Mick Hucknall, Chris Farlowe (superbe version de Born to Sing) mais aussi, sur le duo avec sa fille Shana qui redonne un nouvel éclat à un morceau un peu oublié, « Rough God Goes Riding ». Mais au bout du compte, il n’y a pas grand chose de dispensable dans cet excellent nouvel opus que je vous recommande sans aucune réserve !

  1. Some Peace of Mind with Bobby Womack (original version released on Hymns to the Silence, 1991)
  2. Lord, If I Ever Needed Someone with Mavis Staples (original version released on His Band and the Street Choir, 1970)
  3. Higher Than The World with George Benson (original version released on Inarticulate Speech of the Heart, 1983)
  4. Wild Honey with Joss Stone (original version released on on Common One, 1980)
  5. Whatever Happened to P.J. Proby with P.J. Proby (original version released on Down the Road, 2002)
  6. Carrying a Torch with Clare Teal (original version released on Hymns to the Silence, 1991)
  7. The Eternal Kansas City with Gregory Porter (original version released on A Period of Transition, 1977)
  8. Streets Of Arklow with Mick Hucknall (original version released on Veedon Fleece, 1974)
  9. These Are The Days with Natalie Cole (original version released on Avalon Sunset, 1989)
  10. Get On With The Show with Georgie Fame (original version released on Whats Wrong with This Picture, 2003)
  11. Rough God Goes Riding with Shana Morrison (original version released on The Healing Game, 1997)
  12. Fire in the Belly with Steve Winwood (original version released on The Healing Game, 1997)
  13. Born To Sing with Chris Farlowe (original version released on No Plan B, 2012)
  14. Irish Heartbeat with Mark Knopfler (original version released on Irish Heartbeat, 1988)
  15. Real Real Gone with Michael Bublé (original version released on Enlightenment, 1990)
  16. How Can A Poor Boy with Taj Mahal (original version released on Keep It Simple, 2008)