Rempli d’inédits enregistrés entre 1969 et 1988, cette compilation de deux CD mérite vraiment le détour. Tout n’est pas du même niveau et certaines chansons, disons le clairement, n’auraient pas mérité l’exhumation. Mais pour quelques blues bien troussés « Really don’t know », quelques ballades dont il a le secret « Not supposed to break down » et un...