Le disque live est un exercice périlleux que Van, comme pas mal d’autres, a souvent raté. Ce double enregistré à San Francisco ne déroge pas à la règle. Il reprend les choses la où le disque précédent les avait laissées. Mais le côté jazz-soul très propre sur lui ne plaira pas à tout le monde. Même la voix de Van ne surnage pas de l’ensemble, surtout qu’il n’hésite pas à laisser la part belle à ses invités (dont sa fille Shana). Un exercice de style pas vraiment convaincant donc…